petroglyphe
img

Plan communal de sauvegarde

En cas de crise majeure, le maire déclenche le plan communal de sauvegarde. Ce dispositif opérationnel, mis en place par la commune depuis le 1er janvier 2012, permet de :

  •     diffuser l’alerte et les consignes de sécurité
  •     organiser la protection de la population, de l’environnement et des biens
  •     mobiliser les moyens d’action
  •     mettre en oeuvre les mesures d’accompagnement et de soutien de la population


Dès que le PCS est déclenché, le Maire met en place une cellule communale de crise appelée poste de commandement communal.

Le poste de commandement communal (PCC) est un organe capable de réagir immédiatement en cas d’événements graves ou de risques majeurs afin de permettre au maire de prendre les dispositions les mieux adaptées.

Implanté dans la salle des délibérations du conseil municipal en mairie centrale, le rôle du PCC consiste à centraliser les décisions prises par le Directeur des Opérations de Secours (DOS) et les actions menées.

Le PCS peut être déclenché :
-    à la survenance d’un risque majeur ;
-    à la survenance d’un risque courant ayant entraîné des conséquences d’une gravité particulière ;
-    lors de la mise en œuvre du plan ORSEC par le Haut-commissaire.


Qu’est-ce qu’un risque majeur ?


C’est une catastrophe naturelle ou technologique qui survient dans une zone où les risques humains, économiques et environnementaux sont importants.
C’est un évènement potentiellement dangereux !

  • Le risque majeur se caractérise par sa faible fréquence (on a alors tendance à oublier les bons réflexes !) et par sa gravité (de nombreuses victimes, des dommages importants pour les biens et l’environnement…).
  • Il existe deux grandes familles de risques majeurs :
  1.  Les risques naturels : feu de forêt, inondation, mouvement de terrain, cyclone, tempête, tsunami…
  2.  Les risques technologiques : risque industriel, transport de matières dangereuses, rupture de barrage…


POUR EN SAVOIR PLUS : www.prim.net

L’information préventive : le DICRIM


Le maire a la responsabilité de transmettre à ses administrés tous les éléments d’information sur les risques existant sur sa commune.

L’information des citoyens sur les risques naturels et technologiques majeurs est un droit. Elle doit permettre au citoyen de connaître les dangers auxquels il est exposé, les dommages prévisibles, les mesures préventives qu’il peut prendre pour réduire sa vulnérabilité ainsi que les moyens de protection et de secours mis en œuvre par les pouvoirs publics.

Le maire a établi un document d’information communal sur les risques majeurs (DICRIM) constitué d’une synthèse des informations et mesures dont le maire a connaissance sur sa commune :

  • description des risques recensés sur le territoire communal
  • actions de prévention, de protection ou de sauvegarde intéressant la commune
  • mesures prises au titre de ses pouvoirs de police
  • consignes de sécurité en cas de danger.


La logique du DICRIM est d’informer et de former la population le plus largement possible aux risques majeurs qu’elle encourt au quotidien afin de cultiver sa mémoire du risque et de développer les bons réflexes à avoir face au danger.

 
oki

<< Retour
@mairie de païta 2015 / réalisé par atelier b2